LA RENOVATION ET LES OUVERTURES

Percement d'un pignon en pierre

Je réalise principalement des percements dans des façades ou des pignons en pierres. Cela dans le but d'apporter de la lumière dans nos vieilles maisons ou simplement de créer des passages entre elles.

Je  maçonne essentiellement à la chaux ou à la terre. Ces matériaux permettent de garder des murs perspirants à la vapeur d'eau, pour une régulation naturelle de l'humidité dans l'habitat.

Dans le respect et la cohérence du patrimoine bâti, les linteaux que je privilégie sont en chêne ou en châtaignier (naturellement classe 3), ou en pierre de granit, de schiste...

Je peux également, selon l’architecture, réaliser des jambages en bois, assemblés dans les linteaux puis chevillés. Cette solution est à la fois économique et esthétique.
C'est aussi le moyen de mêler la charpente à la maçonnerie.

En taille de pierre tout est possible : les ouvertures voutées, aussi bien qu'en ogive... ou simplement de créer les pierres manquantes d'un jambage de porte ou de fenêtre.